PrésentationConcertsRépertoireAudio-VideoPhotosContact
Image

Quinte et Sens articule son travail autour de la musique des XXe et XXIe siècles, son répertoire de prédilection avec des incursions dans la musique ancienne (Renaissance, baroque).

Au long de ses différents programmes, Quinte et Sens s’est intéressé aux madrigaux de Paul Hindemith, aux chants médiévaux du recueil Sacred and Profane de Benjamin Britten ainsi qu’à son Hymn to St Cecilia. Plus récemment, l’ensemble a chanté la musique du compositeur anglais Richard Rodney Bennett avec sa Missa Brevis et ses motets, celle de Bohuslav Martinů avec ses madrigaux en langue morave ainsi que celle du compositeur finlandais Jaakko Mäntyjärvi avec ses Shakespeare songs

Quinte et Sens explore depuis de nombreuses années l'oeuvre de Thierry Machuel, qu'elle soit sacrée, au travers de ses motets (Jesu dulcis memoria, Lux aeterna, O magnum mysterium…) ou profane, avec ses compositions établies sur des textes poétiques (Madone de miséricorde, Purify…) ou des textes de témoignage comme ceux des détenus de la prison de Claivaux (Paroles contre l’oubli). Son programme met maintenant à l’honneur la pièce que le compositeur a écrite pour l’ensemble vocal : Le compagnon des étoiles. Cette partition exploite différentes configurations vocales : chœur à quatre voix ou huit voix, double chœur, voix de femmes, voix d’hommes, voix de solistes avec chœur.

Après avoir mis un temps à son programme des motets de la famille Bach, ainsi que le Contrapunctus IV de l’Art de la Fugue du grand Johann Sebastian dans une interprétation quelque peu « swing », Quinte et Sens chante à présent son choral pour orgue BWV 721 Erbarm dich mein, o Herre Gott que Thierry Machuel a adapté pour la voix en y introduisant les paroles du Pater noster qui se juxtaposent au texte allemand.  

L’ensemble vocal abordera dans les prochains mois les univers du compositeur écossais James McMillan et du compositeur américain David H. Sargent.

 

Quinte-et-sens-repertoire.jpg

 

 
Accueil Quinte et Sens